La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Un Irakien à Paris

Type : LivreGenre : Biographie, autobiographieAuteur: Auteur, SHIMON SamuelEditeur : Arles : Actes Sud , 2008Collection : Mondes arabesDescription matérielle : 340 p.ISBN : 9782742774012.Résumé : Résumé : "Nourri de cinéma américain, l'auteur-narrateur quitte son pays natal, l'Irak, pour se rendre à Hollywood, avec la certitude qu'il sera l'une de ses stars. Mais il est arrêté et torturé à Damas par les services de renseignement, puis à Beyrouth-Est, alors aux mains des phalangistes, puis à Amman, et se retrouve de nouveau à Beyrouth, cette fois dans l'Ouest de la ville, avec les Palestiniens. De là, avec un faux passeport, il part à Tunis, puis à Aden, à Nicosie, retourne au Liban, repart à Chypre, puis à Tunis, avant de débarquer à Paris où il obtient l'asile politique. Commence alors le récit de son vagabondage parisien : sa fréquentation des bas-fonds de la ville, son amitié avec les garçons de café et les prostituées, sa vie de "clochard heureux", toujours féru de cinéma américain et agissant en toutes circonstances comme s'il jouait son propre rôle dans un film. C'est ainsi qu'il se décide à écrire un scénario racontant la vie de son père, mais finit par en faire un roman où il fait revivre avec tendresse et humour le milieu multiconfessionnel et multiethnique de son enfance. A la parution de la traduction anglaise de ce roman, la presse britannique l'a salué comme "une réplique arabe au Tropique du Cancer de Henry Miller"." - présentation de l'éditeur "Né dans une famille assyrienne en Irak, Samuel Shimon a connu une enfance baignée de rêves cinématographiques, rêves d'abord exclusivement américains, et plus tard français. On part ensuite sur les chapeaux de roue, lorsque le narrateur décide de quitter Bagdad pour aller à Hollywood faire des films. S'ensuit un foisonnant déluge de noms propres - lieux publics (hôtels, bars), villes du monde (Beyrouth, Tunis, Nicosie, Aden, Chypre), personnages (soldats, taxis, patrons de bars, journalistes) - chacun d'eux étant comme autant de témoins de l'enrichissement multiculturel de Samuel. Ni la torture à Damas, ni la faim à Beyrouth, ni la solitude à Tunis, ni la rue à Paris, point final du voyage, n'ont raison de son enthousiasme. Arrivé à Paris, il devient un habitué du quartier Latin, de ses cafés et de ses cinémas. Son projet de film mûrit, sa vie de bohème le mène à lier connaissance avec d'autres exilés de toutes confessions et origines. Roman sur la création, et réflexion sur l'identité arabe." - PAGE des libraires, avril-mai 2008Sujet - Nom commun : asile | réfugié | identité | irakien -- population Sujet - Nom géographique : Irak -- pays | Bagdad -- commune | Syrie -- pays | Damas -- commune | Liban -- pays | Beyrouth -- commune | Jordanie -- pays | Amman -- commune | Tunisie -- pays | Tunis -- commune | Yémen -- pays | Aden -- commune | Italie -- pays | Sicile -- région | Nicosie -- commune | Chypre -- pays | Paris -- commune Dewey : 892.7
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds littéraire SHI R (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Résumé "Nourri de cinéma américain, l'auteur-narrateur quitte son pays natal, l'Irak, pour se rendre à Hollywood, avec la certitude qu'il sera l'une de ses stars.
Mais il est arrêté et torturé à Damas par les services de renseignement, puis à Beyrouth-Est, alors aux mains des phalangistes, puis à Amman, et se retrouve de nouveau à Beyrouth, cette fois dans l'Ouest de la ville, avec les Palestiniens. De là, avec un faux passeport, il part à Tunis, puis à Aden, à Nicosie, retourne au Liban, repart à Chypre, puis à Tunis, avant de débarquer à Paris où il obtient l'asile politique.
Commence alors le récit de son vagabondage parisien : sa fréquentation des bas-fonds de la ville, son amitié avec les garçons de café et les prostituées, sa vie de "clochard heureux", toujours féru de cinéma américain et agissant en toutes circonstances comme s'il jouait son propre rôle dans un film. C'est ainsi qu'il se décide à écrire un scénario racontant la vie de son père, mais finit par en faire un roman où il fait revivre avec tendresse et humour le milieu multiconfessionnel et multiethnique de son enfance.
A la parution de la traduction anglaise de ce roman, la presse britannique l'a salué comme "une réplique arabe au Tropique du Cancer de Henry Miller"." - présentation de l'éditeur
"Né dans une famille assyrienne en Irak, Samuel Shimon a connu une enfance baignée de rêves cinématographiques, rêves d'abord exclusivement américains, et plus tard français. On part ensuite sur les chapeaux de roue, lorsque le narrateur décide de quitter Bagdad pour aller à Hollywood faire des films. S'ensuit un foisonnant déluge de noms propres - lieux publics (hôtels, bars), villes du monde (Beyrouth, Tunis, Nicosie, Aden, Chypre), personnages (soldats, taxis, patrons de bars, journalistes) - chacun d'eux étant comme autant de témoins de l'enrichissement multiculturel de Samuel. Ni la torture à Damas, ni la faim à Beyrouth, ni la solitude à Tunis, ni la rue à Paris, point final du voyage, n'ont raison de son enthousiasme. Arrivé à Paris, il devient un habitué du quartier Latin, de ses cafés et de ses cinémas. Son projet de film mûrit, sa vie de bohème le mène à lier connaissance avec d'autres exilés de toutes confessions et origines. Roman sur la création, et réflexion sur l'identité arabe." - PAGE des libraires, avril-mai 2008

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr