La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Ma mère / textes inédits recueillis par Leïla Sebbar coordonnés par Bahja Traversac Kebbir Ammi, Ali Bécheur, Tahar Bekri et al. ; préface Sophie Bessis

Type : LivreGenre : Biographie, autobiographieAuteur: Direct. Publication, SEBBAR, Leïla, 1941-Editeur : Montpellier : Chèvre-feuille étoilée , 2008Description matérielle : 1 vol. (404 p.)ISBN : 9782914467476.Résumé : Résumé : "Des fils racontent leur mère. Ils sont nés au Maghreb, dans des cultures, des langues, des religions différentes. De 1930 à 1990, plus d'un demi-siècle d'histoire et de cultures du Maghreb à travers des portraits de mères. Ecrivains, universitaires, historiens, journalistes, éditeurs, philosophes, psychanalystes... les fils dessinent, s'adressant parfois à elle, la figure réelle et symbolique d'une mère courage, mère louve, mère totem. La mère des fils. « La mère Méditerranée est d'une étrange violence. Ou, plutôt, ses fils entretiennent avec elle des rapports d'une étrange violence, où l'amour n'est jamais très loin de la souffrance, celle du sang de l'accouchement, celle de la mise au monde. Rapports, aussi, d'une étonnante proximité, celle de la chair, de la fusion. Cela s'appelle la passion. Les hommes Méditerranée semblent - pour la plupart - se concevoir (?) avant tout comme les fils de leurs mères. Sont-ils jamais adultes quand ils sont devant elles ?... » Après Mon père, où des filles racontaient leur père. Les fils sont nés au Maghreb - Tunisie, Algérie, Maroc - dans des cultures, des langues, des religions différentes. De 1930 à 1990, plus d'un demi-siècle d'histoire et de cultures du Maghreb à travers des portraits de mères. Ecrivains, universitaires, historiens, journalistes, éditeurs, philosophes, psychanalystes, les fils dessinent, s'adressant parfois à elle, la figure réelle et symbolique d'une mère courage mère louve mère totem. Qu'elle soit tendre, sévère, distante, instruite ou cultivée ; recluse ou libre, on voit, on entend une seule MERE. La mère des fils. (extrait de la préface de Sophie Bessis)Note de contenu : Les fils : Mustapha-Kebir Ammi, Hacen Aymen, Ali Becheur, Tahar Bekri, Marcel Benabou, Djillali Bencheikh, Albert Bensoussan, Emile Brami, Jean-Pierre Castellani, Magyd Cherfi, Vincent Colonna, Roger Dadoun, Jean Daniel, Jean-Jacques Gonzales, Hubert Haddad, Mohamed Kacimi, Ahmed Kalouaz, Lazhari Lebhtar, Benamar Mediene, Areski Metref, Georges Morin, Nourredine Saadi, Boualem Sansal, Youcef Seddik, Guy Sitbon, Alain Vircondelet, Jean-Claude Xuereb, Mourad Yelles, Bernard Zimmermann Sujet - Nom commun : histoire | religion | culture | mémoire | famille | musulman | juif | chrétien | femme | tunisien -- population | marocain -- population | Algériens -- population Sujet - Nom géographique : Maghreb -- pays | Tunisie -- pays | Algérie -- pays | Maroc -- pays Dewey : 848
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Empruntable Empruntable Fonds littéraire ANT N (Parcourir l'étagère) Disponible
Réservations : 0

Les fils : Mustapha-Kebir Ammi, Hacen Aymen, Ali Becheur, Tahar Bekri, Marcel Benabou, Djillali Bencheikh, Albert Bensoussan, Emile Brami, Jean-Pierre Castellani, Magyd Cherfi, Vincent Colonna, Roger Dadoun, Jean Daniel, Jean-Jacques Gonzales, Hubert Haddad, Mohamed Kacimi, Ahmed Kalouaz, Lazhari Lebhtar, Benamar Mediene, Areski Metref, Georges Morin, Nourredine Saadi, Boualem Sansal, Youcef Seddik, Guy Sitbon, Alain Vircondelet, Jean-Claude Xuereb, Mourad Yelles, Bernard Zimmermann.

Résumé "Des fils racontent leur mère. Ils sont nés au Maghreb, dans des cultures, des langues, des religions différentes. De 1930 à 1990, plus d'un demi-siècle d'histoire et de cultures du Maghreb à travers des portraits de mères. Ecrivains, universitaires, historiens, journalistes, éditeurs, philosophes, psychanalystes... les fils dessinent, s'adressant parfois à elle, la figure réelle et symbolique d'une mère courage, mère louve, mère totem.
La mère des fils.
« La mère Méditerranée est d'une étrange violence. Ou, plutôt, ses fils entretiennent avec elle des rapports d'une étrange violence, où l'amour n'est jamais très loin de la souffrance, celle du sang de l'accouchement, celle de la mise au monde. Rapports, aussi, d'une étonnante proximité, celle de la chair, de la fusion. Cela s'appelle la passion. Les hommes Méditerranée semblent - pour la plupart - se concevoir (?) avant tout comme les fils de leurs mères.
Sont-ils jamais adultes quand ils sont devant elles ?... » Après Mon père, où des filles racontaient leur père. Les fils sont nés au Maghreb - Tunisie, Algérie, Maroc - dans des cultures, des langues, des religions différentes. De 1930 à 1990, plus d'un demi-siècle d'histoire et de cultures du Maghreb à travers des portraits de mères. Ecrivains, universitaires, historiens, journalistes, éditeurs, philosophes, psychanalystes, les fils dessinent, s'adressant parfois à elle, la figure réelle et symbolique d'une mère courage mère louve mère totem. Qu'elle soit tendre, sévère, distante, instruite ou cultivée ; recluse ou libre, on voit, on entend une seule MERE. La mère des fils. (extrait de la préface de Sophie Bessis)

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr