La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les juifs en Bretagne : Ve-XXe siècles / Claude Toczé ; avec la collaboration de Annie Lambert

Type : LivreGenre : Auteur: TOCZE, ClaudeEditeur : Rennes : Presses universitaires de Rennes (PUR) , 2006Collection : Mémoire communeDescription matérielle : 1 vol. (435 p.) : ill. en noir et blanc, carte, couv. ill. ; 24 cmISBN : 275350265X.ISSN : 1623-8982.Résumé : Résumé : "Le silence de l'historiographie pourrait laisser croire que la Bretagne fut une terre sans juifs, au moins après que Jean ler le Roux eût apposé, en 1240, son sceau à l'ordonnance de Ploërmel qui les bannissait du duché. Quelques études, publiées dans des revues savantes, ne suffisaient pas à infirmer l'impression que la rencontre historique entre la Bretagne et les juifs avait attendu le second procès Dreyfus qui se déroula à Rennes durant l'été 1899. En retraçant, pour la première fois, la totalité de l'histoire des juifs en Bretagne, l'ouvrage de Claude Toczé et Annie Lambert ne porte pas seulement témoignage de leur présence séculaire, fusse en petit nombre, il révèle les multiples façons dont ils existaient dans le regard des autres, selon les catégories sociales et selon les époques. Il invite aussi à nuancer l'image d'une Bretagne soumise à ses prêtres et abreuvée d'antijudaïsme théologique. L'héritage de la Révolution et de l'Empire fait de chaque juif un citoyen français. En Bretagne, trois générations vont connaître un relatif " âge d'or ", dont la synagogue de Nantes, inaugurée en 1871, symbolise à la fois l'attachement à la communauté et l'intégration à la cité. L'équilibre est bientôt rompu par la vague antisémite de la fin du siècle. L'antisémitisme racial, qui s'impose au XXe siècle, fit ainsi des adeptes en Bretagne dans les rangs des partisans d'un État breton, indépendant et " racialement pur ". Octobre 1940, en Bretagne comme dans toute la zone occupée, les juifs sont recensés et soumis à un statut dérogatoire. Spoliation, marginalisation puis, à partir de 1942, rafles et déportations se succèdent dans les cinq départements de la Bretagne historique, faisant plusieurs centaines de victimes." - Présentation éditeurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. p. 429-430. Iconographie.Note de contenu : I . LA PRÉSENCE JUIVE EN BRETAGNE DU VE SIÈCLE APR JC A LA SECONDE GUERRE MONDIALE 1. Des Juifs en Bretagne au Moyen Age 2. Négociants Juifs en Bretagne au XVIIIe siècle 3. La présence juive en Bretagne sous la Révolution et l'Empire (1789-1815) 4. La place des Juifs dans l'imaginaire breton 5. Le peuplement juif en Bretagne au XIXe siècle 6. A la fin du XIXe siècle, l'antisémitisme en Bretagne 7. De l'Entre-deux-guerre à 1944, les Juifs boucs émissaires des partisans de la " société bretonne uniraciale " II. LA SECONDE GUERRE MONDIALE, LES JUIFS DE BRETAGNE FACE A L'ANTISÉMITISME INSTITUTIONNALISE 1. Automne 1940, les premières mesures discriminatoires appliquées en Bretagne 2. Janvier 1941-mai 1942, les effets des lois et ordonnances de spoliation et d'exclusion des Juifs en Bretagne 3. L'aryanisation : enjeux, processus et acteurs d'une spoliation 4. Le temps des rafles et des déportations (1942-1944) 5. Quel statut et quel droits accorder aux victimes des persécutions antisémites à la Libération ? Public : Tout publicSujet - Nom commun : historiographie | judaïsme | témoignage | communauté | religion | antisémitisme | juif -- population Sujet - Nom géographique : Bretagne -- région d'accueil Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7B Lieux de vie | 7B1 Territoires (classement par régions)
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7B1 BRE TOC (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Bibliogr. p. 429-430. Iconographie

I . LA PRÉSENCE JUIVE EN BRETAGNE DU VE SIÈCLE APR JC A LA SECONDE GUERRE MONDIALE
1. Des Juifs en Bretagne au Moyen Age
2. Négociants Juifs en Bretagne au XVIIIe siècle
3. La présence juive en Bretagne sous la Révolution et l'Empire (1789-1815)
4. La place des Juifs dans l'imaginaire breton
5. Le peuplement juif en Bretagne au XIXe siècle
6. A la fin du XIXe siècle, l'antisémitisme en Bretagne
7. De l'Entre-deux-guerre à 1944, les Juifs boucs émissaires des partisans de la " société bretonne uniraciale "

II. LA SECONDE GUERRE MONDIALE, LES JUIFS DE BRETAGNE FACE A L'ANTISÉMITISME INSTITUTIONNALISE
1. Automne 1940, les premières mesures discriminatoires appliquées en Bretagne
2. Janvier 1941-mai 1942, les effets des lois et ordonnances de spoliation et d'exclusion des Juifs en Bretagne
3. L'aryanisation : enjeux, processus et acteurs d'une spoliation
4. Le temps des rafles et des déportations (1942-1944)
5. Quel statut et quel droits accorder aux victimes des persécutions antisémites à la Libération ?

Résumé "Le silence de l'historiographie pourrait laisser croire que la Bretagne fut une terre sans juifs, au moins après que Jean ler le Roux eût apposé, en 1240, son sceau à l'ordonnance de Ploërmel qui les bannissait du duché.
Quelques études, publiées dans des revues savantes, ne suffisaient pas à infirmer l'impression que la rencontre historique entre la Bretagne et les juifs avait attendu le second procès Dreyfus qui se déroula à Rennes durant l'été 1899. En retraçant, pour la première fois, la totalité de l'histoire des juifs en Bretagne, l'ouvrage de Claude Toczé et Annie Lambert ne porte pas seulement témoignage de leur présence séculaire, fusse en petit nombre, il révèle les multiples façons dont ils existaient dans le regard des autres, selon les catégories sociales et selon les époques.
Il invite aussi à nuancer l'image d'une Bretagne soumise à ses prêtres et abreuvée d'antijudaïsme théologique. L'héritage de la Révolution et de l'Empire fait de chaque juif un citoyen français. En Bretagne, trois générations vont connaître un relatif " âge d'or ", dont la synagogue de Nantes, inaugurée en 1871, symbolise à la fois l'attachement à la communauté et l'intégration à la cité. L'équilibre est bientôt rompu par la vague antisémite de la fin du siècle.
L'antisémitisme racial, qui s'impose au XXe siècle, fit ainsi des adeptes en Bretagne dans les rangs des partisans d'un État breton, indépendant et " racialement pur ". Octobre 1940, en Bretagne comme dans toute la zone occupée, les juifs sont recensés et soumis à un statut dérogatoire. Spoliation, marginalisation puis, à partir de 1942, rafles et déportations se succèdent dans les cinq départements de la Bretagne historique, faisant plusieurs centaines de victimes." - Présentation éditeur

Tout public

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr