La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les chemins de la mobilité : migrants de Tunisie et m deparché du travail parisienuis 1956 / Anne-Sophie Bruno

Type : LivreGenre : Auteur: BRUNO, Anne-SophieEditeur : Paris : Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) , 2010Description matérielle : 1 vol. (286 p.) : tabl., graph., couv. ill. ; 24 cmISBN : 9782713222634.ISSN : 1962-7505.Résumé : Résumé : "Les étrangers ont longtemps été les grands oubliés des enquêtes en France. Depuis le retournement de conjoncture des années 1970 et 1'apparition du chômage de masse, les inégalités et l'intégration sur le marché du travail sont devenues des questions centrales du débat public. Véritable " mosaïque " multiculturelle héritée de la période coloniale, les migrants de Tunisie constituent un laboratoire hors du commun pour étudier les phénomènes de discrimination au travail, en raison notamment de la multiplicité des motivations qui amenèrent ces populations sur le sol français et de leurs parcours en Tunisie comme en France. Les Tunisiens connaissent-ils une plus faible mobilité sociale que les Français de Tunisie ? Leur trajectoire individuelle suit-elle les mêmes chemins que les actifs français ? Sont ils, parce qu'étrangers, voués aux emplois sous-qualifiés et pendant toute leur carrière ? A l'aide des méthodes statistiques les plus récentes, Anne-Sophie Bruno propose une nouvelle manière d'appréhender le marché du travail et les trajectoires socioprofessionnelles, et procède à une relecture historienne des théories économiques. En croisant l'étude de centaines de données employeurs-salariés avec des entretiens individuels, elle rappelle que les mécanismes sociaux mis en évidence par les statistiques s'incarnent de façon complexe dans des expériences de vie singulières, celles de César, Azzedine, Zouiza et les autres. " - Présentation éditeurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. p. 261-[278]. Index.Note de contenu : * LES TRAVAILLEURS ETRANGERS : UN "SALARIAT BRIDE "? * ACCES AU MARCHE DU TRAVAIL ET POSITION DANS LA SOCIETE COLONIALE * LES RESEAUX SOCIAUX : UNE RESSOURCE AMBIVALENTE * LES GESTIONS DIFFERENCIEES DE LA QUALIFICATION ET DE LA MOBILITE PROFESSIONNELLE * CRISE ET RECOMPOSITION DU MARCHE DU TRAVAIL * LE REPLI DES TUNISIENS SUR LE TRAVAIL INDEPENDANT * LA RETRAITE, MIROIR D'UNE VIE AU TRAVAIL Note de thèse : Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire : Paris : 2006Public : Tout publicRessources en ligne (Internet) : Cliquez ici pour consulter en ligneSujet - Nom commun : 1945-1970 | migrant | migration du travail | marché du travail | tunisien -- population Sujet - Nom géographique : Paris Dewey : 331.12 BRUPlan de classement : : 7 Vivre en France | 7C Economie, travail
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7C 331.12 BRU (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Bibliogr. p. 261-[278]. Index

* LES TRAVAILLEURS ETRANGERS : UN "SALARIAT BRIDE "?
* ACCES AU MARCHE DU TRAVAIL ET POSITION DANS LA SOCIETE COLONIALE
* LES RESEAUX SOCIAUX : UNE RESSOURCE AMBIVALENTE
* LES GESTIONS DIFFERENCIEES DE LA QUALIFICATION ET DE LA MOBILITE PROFESSIONNELLE
* CRISE ET RECOMPOSITION DU MARCHE DU TRAVAIL
* LE REPLI DES TUNISIENS SUR LE TRAVAIL INDEPENDANT
* LA RETRAITE, MIROIR D'UNE VIE AU TRAVAIL

Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire : Paris : 2006

Résumé "Les étrangers ont longtemps été les grands oubliés des enquêtes en France.
Depuis le retournement de conjoncture des années 1970 et 1'apparition du chômage de masse, les inégalités et l'intégration sur le marché du travail sont devenues des questions centrales du débat public. Véritable " mosaïque " multiculturelle héritée de la période coloniale, les migrants de Tunisie constituent un laboratoire hors du commun pour étudier les phénomènes de discrimination au travail, en raison notamment de la multiplicité des motivations qui amenèrent ces populations sur le sol français et de leurs parcours en Tunisie comme en France.
Les Tunisiens connaissent-ils une plus faible mobilité sociale que les Français de Tunisie ? Leur trajectoire individuelle suit-elle les mêmes chemins que les actifs français ? Sont ils, parce qu'étrangers, voués aux emplois sous-qualifiés et pendant toute leur carrière ? A l'aide des méthodes statistiques les plus récentes, Anne-Sophie Bruno propose une nouvelle manière d'appréhender le marché du travail et les trajectoires socioprofessionnelles, et procède à une relecture historienne des théories économiques.
En croisant l'étude de centaines de données employeurs-salariés avec des entretiens individuels, elle rappelle que les mécanismes sociaux mis en évidence par les statistiques s'incarnent de façon complexe dans des expériences de vie singulières, celles de César, Azzedine, Zouiza et les autres. " - Présentation éditeur

Tout public

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr