La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les multiples voix des jeunes filles d'origine maghrébine en France : pratiques transnationales, relations intergénérationnelles et construction identitaire / Sara Marie Skandrani ; sous la dir. de Marie Rose Moro et de Jürg Wassmann

Type : LivreGenre : Mémoire ou thèseAuteur: SKANDRANI, Sara MarieAuteur: Université de Paris-Nord (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis ; Bobigny)Editeur : [S.l.] : [s.n.] , 2008Description matérielle : 1 vol. (516 p. + 534 p. d'entretiens en annexe) ; 30 cmRésumé : Résumé : "Face à l'importante médiatisation et même politisation du thème des jeunes filles françaises d'origine maghrébine, cette recherche a pour objectif d'étudier dans cette population (1) les pratiques transnationales et (2) les relations intergénérationnelles, en s'appuyant sur l'approche transnationale, ainsi que (3) la construction identitaire, en se référant à la théorie du self dialogique de Hermans et aux concepts de l'ethnopsychiatrie de Moro et al. Population et méthode : 19 jeunes filles, âgées de 16 à 25 ans, nées en France et dont les parents ont migré du Maghreb ont été interviewées à l'aide d'un entretien semi-directif. Résultats : Les analyses longitudinales et transversales menées révèlent la complexité et la multiplicité de la construction identitaire des jeunes filles d'origine maghrébine en France, qui a lieu en interaction avec (1) les pratiques transnationales transmises et accomplies par la famille en France, ainsi que (2) les relations intergénérationnelles. Discussion : Les enjeux de la construction identitaire des jeunes filles d'origine maghrébine sont à replacer dans le contexte historique et socioculturel dans lequel s'inscrit leur vie ainsi que celle de leurs parents. Les relations passées et présentes entre la France et les populations maghrébines ont transformé des valeurs traditionnelles, plus précisément les normes de virginité et d'endogamie ainsi que la religiosité, en marqueurs symboliques de l'identité. Autour de ces normes, toujours sujettes à des renégociations et redéfinitions multiples et créatives par les jeunes filles, se jouent leurs expérimentations identitaires." - AuteurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. p. 506-516.Note de thèse : - Thèse de doctorat, Psychologie, 2008 - Paris 13Public : Tout publicSujet - Nom commun : famille | enfant d'immigré | jeune issu de l'immigration | femme | français d'origine étrangère | français musulman | identité collective | moeurs | us et coutumes | thèse | sociologie | maghrébin -- population Sujet - Nom géographique : France -- pays d'accueil Dewey : 305.23Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A2 Groupes sociaux
Type de document Site actuel Cote Statut Notes Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A2 305.23 SKA (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A2 305.23 SKA (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt Annexes
Réservations : 0

Bibliogr. p. 506-516

Thèse de doctorat Psychologie 2008 Paris 13

Résumé "Face à l'importante médiatisation et même politisation du thème des jeunes filles françaises d'origine maghrébine, cette recherche a pour objectif d'étudier dans cette population (1) les pratiques transnationales et (2) les relations intergénérationnelles, en s'appuyant sur l'approche transnationale, ainsi que (3) la construction identitaire, en se référant à la théorie du self dialogique de Hermans et aux concepts de l'ethnopsychiatrie de Moro et al. Population et méthode : 19 jeunes filles, âgées de 16 à 25 ans, nées en France et dont les parents ont migré du Maghreb ont été interviewées à l'aide d'un entretien semi-directif. Résultats : Les analyses longitudinales et transversales menées révèlent la complexité et la multiplicité de la construction identitaire des jeunes filles d'origine maghrébine en France, qui a lieu en interaction avec (1) les pratiques transnationales transmises et accomplies par la famille en France, ainsi que (2) les relations intergénérationnelles. Discussion : Les enjeux de la construction identitaire des jeunes filles d'origine maghrébine sont à replacer dans le contexte historique et socioculturel dans lequel s'inscrit leur vie ainsi que celle de leurs parents. Les relations passées et présentes entre la France et les populations maghrébines ont transformé des valeurs traditionnelles, plus précisément les normes de virginité et d'endogamie ainsi que la religiosité, en marqueurs symboliques de l'identité. Autour de ces normes, toujours sujettes à des renégociations et redéfinitions multiples et créatives par les jeunes filles, se jouent leurs expérimentations identitaires." - Auteur

Tout public

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr