La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Les étrangers de papiers : police de l'immigration et carte d'identité en France (1917-1940) : Paris, CNHI, 8 avril 2010 / Avec Ilsen About, historien, Institut Universitaire de Florence et IRIS-EHESS et animée par Emmanuel Blanchard, maître de conférences au département de science politique de l'Université de Versailles-Saint-Quentin

Type : Enregistrement sonoreGenre : Colloque, conférenceAuteur: Auteur, ABOUT, IlsenEditeur : Paris : Cité nationale de l'histoire de l'immigration (CNHI) , 2010Collection : Conférence l'UniverCitéDescription matérielle : (1 h 36 min 52 s)Résumé : Résumé : Pour comprendre l'histoire des sans-papiers d'aujourd'hui, s'interroger sur la création d'une carte d'identité des étrangers en avril 1917 peut aider à élaborer la genèse d'un dispositif administratif et policier d'identification et de contrôle des étrangers en France. Pour la première fois, un État européen recourt à un système massif d'enregistrement qui s'applique à tous les étrangers résidant sur le territoire national. Durant l'entre-deux-guerres, ce sont près de 10 millions de personnes qui sont concernées par une administration policière rapidement dépassée par l'immigration croissante des années 1920 et 1930. Une instabilité chronique s'installe dans les services des préfectures et le traitement en masse des dossiers devient rapidement la règle. De l'autre côté des guichets, les files d'attente s'allongent et le sentiment d'impuissance face aux règles changeantes de l'administration policière s'installe durablement. Face à ce mur froid, des intellectuels exilés en France se confrontent à cette nouvelle réalité de la modernité être identifié, se munir de papiers pour être en règle. Ils entreprennent de penser la nature de cette existence suspendue aux fils incertains de la bureaucratie et refusent d'être des étrangers de papiers.Note de contenu : Conférence CNHI Ressources en ligne (Internet) : Cliquez ici pour consulter en ligneSujet - Nom commun : années 1920 | années 1930 | Entre-deux-guerres (1918-1939) | carte d'identité | histoire | identification | étranger | contrôle | police Dewey : 320.54Plan de classement : : 1 Introduction à l’histoire de l’immigration | 1A Histoire de l’immigration
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général Exclu du prêt
Réservations : 0

Conférence CNHI

Résumé Pour comprendre l'histoire des sans-papiers d'aujourd'hui, s'interroger sur la création d'une carte d'identité des étrangers en avril 1917 peut aider à élaborer la genèse d'un dispositif administratif et policier d'identification et de contrôle des étrangers en France. Pour la première fois, un État européen recourt à un système massif d'enregistrement qui s'applique à tous les étrangers résidant sur le territoire national. Durant l'entre-deux-guerres, ce sont près de 10 millions de personnes qui sont concernées par une administration policière rapidement dépassée par l'immigration croissante des années 1920 et 1930.
Une instabilité chronique s'installe dans les services des préfectures et le traitement en masse des dossiers devient rapidement la règle. De l'autre côté des guichets, les files d'attente s'allongent et le sentiment d'impuissance face aux règles changeantes de l'administration policière s'installe durablement. Face à ce mur froid, des intellectuels exilés en France se confrontent à cette nouvelle réalité de la modernité être identifié, se munir de papiers pour être en règle. Ils entreprennent de penser la nature de cette existence suspendue aux fils incertains de la bureaucratie et refusent d'être des étrangers de papiers.

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr