La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Familles africaines en France : ethnicisation, ségrégation et communalisation / Christian Poiret ; sous la direction de Maryse Tripier

Type : LivreGenre : Mémoire ou thèseAuteur: POIRET, ChristianAuteur: Université de Paris VIIEditeur : [S.l.] : [s.n.] , 1996Description matérielle : 1 vol. (403 p.)Résumé : Résumé : La première partie de cette thèse aborde les processus historiques par lesquels se sont constitues les actuels rapports de domination qui sous-tendent les migrations contemporaines entre l'Afrique subsaharienne et la France. Elle évoque certaines des caractéristiques culturelles des sociétés africaines, susceptibles de participer d'une ethnicité africaine dans le contexte migratoire. Enfin, elle analyse les modalités d'inclusion des populations africaines en France et leurs conséquences. bref, elle traite de l'arrière plan historique, culturel et social qui sous-tend l'émergence de la catégorie ethnico-raciale , en France. La deuxième partie porte sur les processus par lesquels les familles des migrants africains sont constituées en groupes ethniques concrets, en s'insérant dans l'espace urbain. elle analyse les formes de distribution spatiale de ces ménages en Ile-de-France et le rôle du marche du logement dans les phénomènes de ségrégation et d'agrégation résidentielles qui s'en dégagent. Quatre types d'habitat sont étudies et illustres par des monographies qui montrent comment les modalités de peuplement, les conditions de vie et le rapport a l'environnement, tendent a favoriser la communalisation de ces groupes ségréges. La troisième et dernière partie se concentre sur le rôle des acteurs locaux dans la production des relations inter-ethniques. A travers l'étude de la question du logement et de celle de l'école, elle propose une grille d'analyse des interactions entre acteurs sociaux. Institutionnels et africains, qui sont au coeur des dynamiques de construction de la frontière ethnique délimitant les groupes africains locaux. Enfin, en faisant ressortir les éléments de variation lies aux différents contextes territoriaux. - AuteurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. Annexes.Note de thèse : Thèse de doctorat : SOCIOLOGIE : Paris 7 : 1996Sujet - Nom commun : sociologie | démographie | population | ethnicisation | famille | logement | éducation | Africains -- population Sujet - Nom géographique : France -- pays | Ile-de-France -- région Dewey : 306.87Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A2 Groupes sociaux
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A2 306.87 POI (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Bibliogr. Annexes

Thèse de doctorat : SOCIOLOGIE : Paris 7 : 1996

Résumé La première partie de cette thèse aborde les processus historiques par lesquels se sont constitues les actuels rapports de domination qui sous-tendent les migrations contemporaines entre l'Afrique subsaharienne et la France. Elle évoque certaines des caractéristiques culturelles des sociétés africaines, susceptibles de participer d'une ethnicité africaine dans le contexte migratoire. Enfin, elle analyse les modalités d'inclusion des populations africaines en France et leurs conséquences. bref, elle traite de l'arrière plan historique, culturel et social qui sous-tend l'émergence de la catégorie ethnico-raciale , en France. La deuxième partie porte sur les processus par lesquels les familles des migrants africains sont constituées en groupes ethniques concrets, en s'insérant dans l'espace urbain. elle analyse les formes de distribution spatiale de ces ménages en Ile-de-France et le rôle du marche du logement dans les phénomènes de ségrégation et d'agrégation résidentielles qui s'en dégagent. Quatre types d'habitat sont étudies et illustres par des monographies qui montrent comment les modalités de peuplement, les conditions de vie et le rapport a l'environnement, tendent a favoriser la communalisation de ces groupes ségréges. La troisième et dernière partie se concentre sur le rôle des acteurs locaux dans la production des relations inter-ethniques. A travers l'étude de la question du logement et de celle de l'école, elle propose une grille d'analyse des interactions entre acteurs sociaux. Institutionnels et africains, qui sont au coeur des dynamiques de construction de la frontière ethnique délimitant les groupes africains locaux. Enfin, en faisant ressortir les éléments de variation lies aux différents contextes territoriaux. - Auteur

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr