La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

L'immigration dans la classe ouvrière en France / Maryse Tripier ; sous la direction de Michel Verret

Type : LivreGenre : Mémoire ou thèseAuteur: TRIPIER, MaryseAuteur: Université de Nantes, UFR d'histoire et de sociologieEditeur : [S.l.] : [s.n.] , 1987Description matérielle : 1 vol. (718 p.) : ill. ; 30 cmRésumé : Résumé : Dans la première partie de la thèse l'auteur retrace l'histoire de l'immigration en France depuis le milieu du 19eme siècle. On y montre que ce pays a connu deux grandes vagues migratoires au cours du 20eme siècle. Les premières générations d'immigrants sont composées essentiellement d'ouvriers. Leur statut d'étranger tend a les exclure de la vie sociale et politique. Par contre, les générations issues de l'immigration se francisent rapidement. Par l'ancienneté de leur présence et le poids de leur descendance, les ouvriers étrangers sont une racine essentielle de la classe ouvrière et de la population française. Les ouvriers étrangers ne dépassent jamais 15% des effectifs ouvriers mais leur répartition est très contrastée. L'analyse des recensements généraux de la population depuis 1945 montre que les étrangers sont concentres dans les villes, l'industrie et les emplois ouvriers non-qualifies. Les formes de leur insertion sociale et professionnelle ont varie selon les conjonctures d'emploi, les nationalités d'origine, les régions d'arrivée, les ressources communautaires... on y montre que l'emploi ouvrier n'a jamais été protégé de la concurrence. La seconde partie est consacrée aux relations entre ouvriers français et immigres. L'auteur présente des monographies conduites dans des entreprises. - AuteurNote de thèse : Thèse de doctorat : Sociologie : Nantes : 1987Sujet - Nom commun : ouvrier | travailleur immigré | sociologie Sujet - Nom géographique : France -- pays Dewey : 338.4Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7C Economie, travail
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7C 338.4 TRI (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Thèse de doctorat : Sociologie : Nantes : 1987

Résumé Dans la première partie de la thèse l'auteur retrace l'histoire de l'immigration en France depuis le milieu du 19eme siècle. On y montre que ce pays a connu deux grandes vagues migratoires au cours du 20eme siècle. Les premières générations d'immigrants sont composées essentiellement d'ouvriers. Leur statut d'étranger tend a les exclure de la vie sociale et politique. Par contre, les générations issues de l'immigration se francisent rapidement. Par l'ancienneté de leur présence et le poids de leur descendance, les ouvriers étrangers sont une racine essentielle de la classe ouvrière et de la population française. Les ouvriers étrangers ne dépassent jamais 15% des effectifs ouvriers mais leur répartition est très contrastée. L'analyse des recensements généraux de la population depuis 1945 montre que les étrangers sont concentres dans les villes, l'industrie et les emplois ouvriers non-qualifies. Les formes de leur insertion sociale et professionnelle ont varie selon les conjonctures d'emploi, les nationalités d'origine, les régions d'arrivée, les ressources communautaires... on y montre que l'emploi ouvrier n'a jamais été protégé de la concurrence. La seconde partie est consacrée aux relations entre ouvriers français et immigres. L'auteur présente des monographies conduites dans des entreprises. - Auteur

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr