La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Organisation collective et ethnicité : minorités lao a rennes, Grenoble et Montréal / Hélène Bertheleu ; sous la direction de Pierre-Jean Simon

Type : LivreGenre : Mémoire ou thèseAuteur: BERTHELEU, HélèneAuteur: Université de Haute Bretagne Rennes 2Editeur : [S.l.] : [s.n.] , 1994Description matérielle : 1 vol. (467 f.) ; 30 cmRésumé : Résumé : Cette thèse repose sur un travail de terrain effectue dans trois agglomérations, Rennes, Grenoble et Montréal, auprès des refugies lao transplantés. Confrontés, dans ces différents contextes, à d'importantes mutations sociales et culturelles, les lao s'organisent collectivement afin de mieux vivre la transplantation. Ils manifestent un dynamisme associatif que rythment des conflits et des compromis politiques et culturels : opposition entre les classes d'âge, rivalités entre leaders traditionnels et intermédiaires impliqués dans la relation avec la société d'accueil, tensions entre les tenants d'une hiérarchie sociale rigide et les partisans d'une solidarité "horizontale" plus démocratique. Derrière ces conflits, se profilent des définitions différentielles de l'ethnicité, de l'appartenance au groupe. Par cette étude comparative, nous avons tente de saisir l'impact du contexte urbain et, au-delà, du contexte national sur le fonctionnement collectif d'une minorité ethnique. Une première comparaison confronte les situations de rennes, capitale de la Bretagne ou vivent peu d'étrangers, et Grenoble, ville industrialisée et dotée d'une vieille expérience de l'immigration. L'étude de la minorité lao de Montréal permet de complexifier la comparaison en faisant varier le contexte national. partie d'une démarche ethnosociologique d'observation et d'entretiens qualitatifs, nous adoptons progressivement une vision plus globale des situations : comparaison des idéologies de construction nationale et représentations de l'autre qu'elles engendrent, évaluation de l'impact des politiques d'immigration adoptées de part et d'autre, description des contraintes qu'entraine chaque contexte économique et politique local, observation des relations inter-ethniques afin, telles qu'elles s'élaborent localement. Ces trois terrains permettent d'illustrer les formes que prend l'identité lao dans des situations de transplantation ou dynamiques locales et nationales s'articulent différemment. - AuteurNote sur les bibliographies et les index présents dans le document : Bibliogr. Annexes.Note de thèse : Thèse de doctorat : SOCIOLOGIE : Rennes 2 : 1994Sujet - Nom commun : sociologie | immigration | cohésion sociale | accueil | installation | vie associative | ethnicité | laotien -- population Sujet - Nom géographique : Rennes -- commune d'accueil | Grenoble -- commune d'accueil | Montréal -- commune d'accueil Dewey : 305.895 9Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7A Populations et groupes sociaux | 7A1 Populations par origine
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7A1 305.895 9 BER (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Bibliogr. Annexes

Thèse de doctorat : SOCIOLOGIE : Rennes 2 : 1994

Résumé Cette thèse repose sur un travail de terrain effectue dans trois agglomérations, Rennes, Grenoble et Montréal, auprès des refugies lao transplantés. Confrontés, dans ces différents contextes, à d'importantes mutations sociales et culturelles, les lao s'organisent collectivement afin de mieux vivre la transplantation. Ils manifestent un dynamisme associatif que rythment des conflits et des compromis politiques et culturels : opposition entre les classes d'âge, rivalités entre leaders traditionnels et intermédiaires impliqués dans la relation avec la société d'accueil, tensions entre les tenants d'une hiérarchie sociale rigide et les partisans d'une solidarité "horizontale" plus démocratique. Derrière ces conflits, se profilent des définitions différentielles de l'ethnicité, de l'appartenance au groupe. Par cette étude comparative, nous avons tente de saisir l'impact du contexte urbain et, au-delà, du contexte national sur le fonctionnement collectif d'une minorité ethnique. Une première comparaison confronte les situations de rennes, capitale de la Bretagne ou vivent peu d'étrangers, et Grenoble, ville industrialisée et dotée d'une vieille expérience de l'immigration. L'étude de la minorité lao de Montréal permet de complexifier la comparaison en faisant varier le contexte national. partie d'une démarche ethnosociologique d'observation et d'entretiens qualitatifs, nous adoptons progressivement une vision plus globale des situations : comparaison des idéologies de construction nationale et représentations de l'autre qu'elles engendrent, évaluation de l'impact des politiques d'immigration adoptées de part et d'autre, description des contraintes qu'entraine chaque contexte économique et politique local, observation des relations inter-ethniques afin, telles qu'elles s'élaborent localement. Ces trois terrains permettent d'illustrer les formes que prend l'identité lao dans des situations de transplantation ou dynamiques locales et nationales s'articulent différemment. - Auteur

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr