La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

L' «immigré-e travailleur-se» : la construction et les usages sociaux des catégories de l'action publique en France et en Italie / Annalisa Lendaro ; sous la direction de Éric Verdier et de Maurizio Ambrosini

Type : LivreGenre : Mémoire ou thèseAuteur: LENDARO, AnnalisaAuteur: Université de ProvenceEditeur : [S.l.] : [s.n.] , 2011Description matérielle : 1 vol. (534 f.) ; 30 cmRésumé : Résumé : Cette thèse questionne la catégorie d' « immigré-e », dont la signification ne se réduit pas à une définition juridique incontestable : il s'agit de montrer qu'elle fait l'objet d'interprétations, de redéfinitions et d'usages sociaux diversifiés de la part des acteurs en charge de la mise en ½uvre des politiques publiques et/ou intervenant sur le marché du travail. La thèse examine la construction et les usages des catégories de l'immigration à différents niveaux (européen, national, régional et local) en effectuant une comparaison entre : deux pays, la France et l'Italie ; deux régions, la région Provence Alpes Côte-d'Azur et la Ligurie ; et deux secteurs d'activité, le bâtiment et l'aide à domicile. La thèse questionne notamment les décalages entre catégories officielles' et catégories indigènes', à travers d'une part le cas des intermédiaires de l'emploi, et d'autre part la reconstruction des parcours de vie des travailleur-se-s immigré-e-s. - AuteurNote : Thèse soutenue en co-tutelleNote de thèse : Thèse de doctorat : Sociologie : Aix Marseille 1 : 2011 Thèse de doctorat : Sociologie : Università degli studi (Milan, Italie) : 2011Sujet - Nom commun : travailleur immigré | insertion professionnelle | récit de vie | émigration et immigration | secteur d'activité : industrie du bâtiment | politique publique Sujet - Nom géographique : France -- pays | Italie -- pays Dewey : 331.12Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7C Economie, travail

Thèse soutenue en co-tutelle

Thèse de doctorat : Sociologie : Aix Marseille 1 : 2011
Thèse de doctorat : Sociologie : Università degli studi (Milan, Italie) : 2011

Résumé Cette thèse questionne la catégorie d' « immigré-e », dont la signification ne se réduit pas à une définition juridique incontestable : il s'agit de montrer qu'elle fait l'objet d'interprétations, de redéfinitions et d'usages sociaux diversifiés de la part des acteurs en charge de la mise en ½uvre des politiques publiques et/ou intervenant sur le marché du travail. La thèse examine la construction et les usages des catégories de l'immigration à différents niveaux (européen, national, régional et local) en effectuant une comparaison entre : deux pays, la France et l'Italie ; deux régions, la région Provence Alpes Côte-d'Azur et la Ligurie ; et deux secteurs d'activité, le bâtiment et l'aide à domicile. La thèse questionne notamment les décalages entre catégories officielles' et catégories indigènes', à travers d'une part le cas des intermédiaires de l'emploi, et d'autre part la reconstruction des parcours de vie des travailleur-se-s immigré-e-s. - Auteur

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr