La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Égalité sans frontière : les immigrés ne sont pas une marchandise ; Jean-Pierre Alaux, Julien Bach, Yves Benot [et al.]

Type : LivreGenre : Auteur: Fondation CopernicEditeur : Paris : Syllepse , 2001Collection : Les notes de la Fondation CopernicDescription matérielle : 1 vol. (126 p.)ISBN : 9782913165588.Résumé : Résumé : "Que faire avec un phénomène vieux comme l'humanité, celui des migrations ? Cette question ne cesse de tarauder nos sociétés parce que la gestion libérale de la planète crée les conditions qui fabriquent les mouvements migratoires. Les législations successives ne font en réalité que déplacer la frontière entre réguliers et irréguliers en précarisant un volant important de main-d'½uvre qui satisfait les exigences du libéralisme. Ces derniers mois, les prises de positions, notamment patronales, en faveur d'un nouvel appel à l'immigration semblent en contradiction avec le rejet dans la clandestinité des 60000 déboutés de la circulaire Chevènement. La contradiction n'est pourtant qu'apparente. L'économie a toujours besoin de sans-papiers, alors même qu'elle s'apprête à embaucher des " élites " venues de l'étranger. Cette Note de la Fondation Copernic se propose d'ouvrir le débat sur les conditions d'un véritable Etat de droit. Les auteurs postulent l'égalité des droits sans considération de nationalité comme le préalable d'un nouveau contrat social entre habitants de diverses origines. Si la loi ne peut décréter la fraternité, elle doit garantir les conditions d'un " mieux vivre ensemble ". A une vision utilitariste de l'immigration, la Fondation Copernic propose de substituer celle de l'avancée vers l'égalité des droits. Ce renversement de perspective est le levier pour " remettre à l'endroit ce que le libéralisme fait marcher à l'envers "." - présentation éd.Note de contenu : MAIS OU EST DONC LE " PROBLEME " DE L'IMMIGRATION ? * Des problèmes sociaux * L'illusion de la maîtrise des flux migratoires * Immigration, emploi et chômage : un débat dénaturé * Le fantasme de l'invasion et de l'appel d'air LA FERMETURE DES FRONTIERES AU SERVICE DE LA LOGIQUE LIBERALE * Egalité des droits ou libéralisme * Une législation restrictive sur l'entrée et le séjour * Une tolérance pour l'offre massive de travail illégal * Une politique de division PRINCIPES POUR UNE POLITIQUE REALISTE ET PROGRESSISTE DE L'IMMIGRATION * Pour la liberté de circulation * Egalité de traitement et lutte contre les discriminations * Citoyenneté de résidence et mondialisation * Les immigrés ne sont pas une marchandise * Chronologie des réglementations françaises sur le séjour des étrangers Sujet - Nom commun : immigré | Prise de position | immigration | flux migratoire | | citoyenneté | libre circulation | Entrée-séjour | Réglementation | législation | démocratie | idéologie | politique d'immigration Dewey : 342.082 ; 342.082-APlan de classement : : 3 Face à l’État | 3A Politiques d’immigration
Type de document Site actuel Cote Statut Notes Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 3A 342.082-A ALA (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général DB 3A1 342.082 ALA (Parcourir l'étagère) En réserve Don Paul Oriol
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général DB 3A1 342.082 ALA (Parcourir l'étagère) En réserve
Réservations : 0

MAIS OU EST DONC LE " PROBLEME " DE L'IMMIGRATION ?

* Des problèmes sociaux
* L'illusion de la maîtrise des flux migratoires
* Immigration, emploi et chômage : un débat dénaturé
* Le fantasme de l'invasion et de l'appel d'air

LA FERMETURE DES FRONTIERES AU SERVICE DE LA LOGIQUE LIBERALE

* Egalité des droits ou libéralisme
* Une législation restrictive sur l'entrée et le séjour
* Une tolérance pour l'offre massive de travail illégal
* Une politique de division

PRINCIPES POUR UNE POLITIQUE REALISTE ET PROGRESSISTE DE L'IMMIGRATION

* Pour la liberté de circulation
* Egalité de traitement et lutte contre les discriminations
* Citoyenneté de résidence et mondialisation
* Les immigrés ne sont pas une marchandise
* Chronologie des réglementations françaises sur le séjour des étrangers

Résumé "Que faire avec un phénomène vieux comme l'humanité, celui des migrations ? Cette question ne cesse de tarauder nos sociétés parce que la gestion libérale de la planète crée les conditions qui fabriquent les mouvements migratoires.
Les législations successives ne font en réalité que déplacer la frontière entre réguliers et irréguliers en précarisant un volant important de main-d'½uvre qui satisfait les exigences du libéralisme. Ces derniers mois, les prises de positions, notamment patronales, en faveur d'un nouvel appel à l'immigration semblent en contradiction avec le rejet dans la clandestinité des 60000 déboutés de la circulaire Chevènement.
La contradiction n'est pourtant qu'apparente. L'économie a toujours besoin de sans-papiers, alors même qu'elle s'apprête à embaucher des " élites " venues de l'étranger. Cette Note de la Fondation Copernic se propose d'ouvrir le débat sur les conditions d'un véritable Etat de droit. Les auteurs postulent l'égalité des droits sans considération de nationalité comme le préalable d'un nouveau contrat social entre habitants de diverses origines.
Si la loi ne peut décréter la fraternité, elle doit garantir les conditions d'un " mieux vivre ensemble ". A une vision utilitariste de l'immigration, la Fondation Copernic propose de substituer celle de l'avancée vers l'égalité des droits. Ce renversement de perspective est le levier pour " remettre à l'endroit ce que le libéralisme fait marcher à l'envers "." - présentation éd.

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr