La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Un siècle d'immigrations en France, 1. D'ici et d'ailleurs

Type : Images animées (DVD) Genre : Film documentaireAuteur: Réalisateur de film, LALLAOUI, MehdiEditeur : s.l. : Mémoires vives productions (prod.) , 1997 • : CNC (éd.)Collection : Images de la cultureDescription matérielle : 1 DVD (56 min) : coul.Résumé : Résumé : Allemands, Anglais, Belges, Espagnols, Italiens, Juifs d'Europe centrale... arrivent en France par vagues dès 1870. Ils sont employés aux travaux les plus durs et n'ont qu'un seul objectif : s'intégrer. Si des décrets facilitent les naturalisations, la Première Guerre va contribuer à leur intégration massive. Ils vont y acquérir, au prix fort, "droit du sol" à défendre et "droit du sang" à verser. Au début des années 1880, près d'un demi-million de Belges travaillent en France dans les propriétés agricoles et les filatures. Tandis que les juifs d'Europe de l'Est fuient les persécutions et se réfugient à Paris, les Espagnols fuient, eux, la misère et sont une main-d'oeuvre bon marché pour les viticulteurs français. Dès 1900, recrutés par le patronat, les Italiens arrivent dans les raffineries, les huileries et l'industrie chimique pour faire "le sale boulot" dont les Français ne veulent plus, tandis que Polonais et Arméniens sont amenés par trains entiers sur les bassins miniers. Pour ses besoins en hommes lors de la Grande Guerre, la France va intégrer militairement, sans qu'il leur soit demandé de permis de séjour, les étrangers vivant sur son sol ainsi que 600 000 ressortissants de ses colonies. (Doucha Belgrave, CNC-Images de la culture)Note : Mémoires vives production (prod.), CNC (éd.), Images de la culture, 1997, 1 DVD (56 min) : coul.Sujet - Nom commun : histoire des migrations | secteur d'activité : agriculture | secteur d'activité : industrie pétrolière | secteur d'activité : industrie chimique | secteur d'activité : industrie minière | espagnol -- population | italien -- population | juif -- population | polonais -- population | arménien -- population | Allemands -- population Dewey : 325.1Plan de classement : : 1 Introduction à l’histoire de l’immigration | 1A Histoire de l’immigration
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds audiovisuel 1A 325.1 LAL (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Mémoires vives production (prod.), CNC (éd.), Images de la culture, 1997, 1 DVD (56 min) : coul.

Résumé Allemands, Anglais, Belges, Espagnols, Italiens, Juifs d'Europe centrale... arrivent en France par vagues dès 1870. Ils sont employés aux travaux les plus durs et n'ont qu'un seul objectif : s'intégrer. Si des décrets facilitent les naturalisations, la Première Guerre va contribuer à leur intégration massive. Ils vont y acquérir, au prix fort, "droit du sol" à défendre et "droit du sang" à verser. Au début des années 1880, près d'un demi-million de Belges travaillent en France dans les propriétés agricoles et les filatures. Tandis que les juifs d'Europe de l'Est fuient les persécutions et se réfugient à Paris, les Espagnols fuient, eux, la misère et sont une main-d'oeuvre bon marché pour les viticulteurs français. Dès 1900, recrutés par le patronat, les Italiens arrivent dans les raffineries, les huileries et l'industrie chimique pour faire "le sale boulot" dont les Français ne veulent plus, tandis que Polonais et Arméniens sont amenés par trains entiers sur les bassins miniers. Pour ses besoins en hommes lors de la Grande Guerre, la France va intégrer militairement, sans qu'il leur soit demandé de permis de séjour, les étrangers vivant sur son sol ainsi que 600 000 ressortissants de ses colonies. (Doucha Belgrave, CNC-Images de la culture)

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr