La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Petits boulots et grand marché européen : le travail démobilisé

Type : LivreGenre : Auteur: CAPDEVIELLE, J.Editeur : Paris : Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques , 1990Description matérielle : 1 vol. (238 p.)ISBN : 2724605810.Résumé : Résumé : La quasi-totalité des observateurs s'accordent à reconnaître une aspiration généralisée au consensus politique et au primat de la société civile, un retour en force de l'individualisme et un repli sur la sphère privée, une réconciliation, tardive mais partagée, des Français avec l'entreprise. D'un autre côté, par-delà une obsession de l'emploi, on note un désengagement par rapport au travail qui se traduit notamment dans un recul des effectifs des syndiqués et, plus généralement, dans le déclin du militantisme. Peut-on, pour autant, parler de travail démobilisé ? Pour répondre à la question, les auteurs de ce livre ont mené une recherche comparative sur les attitudes des ouvriers et des jeunes, français et européens, face au travail. Ils montrent que, si les échéances européennes de 1993 suscitent une attente plutôt positive, c'est sur un fond de malaise accru face aux politiques d'austérité qui se sont succédé depuis 1982, de distanciation critique à l'égard de l'entreprise et de xénophobie grandissante. Dans la conjoncture présente, des risques certains existent d'explosion sociale généralisée et de dérive politique vers un populisme autoritaire.Note : Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, octobre 1990, 238 p.Public : Tout publicSujet - Nom commun : emploi | jeune | syndicalisme Sujet - Nom géographique : Europe Dewey : 331.12Plan de classement : : 7 Vivre en France | 7C Economie, travail
Type de document Site actuel Cote Statut Date de retour prévue Réservations
Consultable sur place Consultable sur place Fonds général 7C 331.12 CAP (Parcourir l'étagère) Exclu du prêt
Réservations : 0

Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, octobre 1990, 238 p.

Résumé La quasi-totalité des observateurs s'accordent à reconnaître une aspiration généralisée au consensus politique et au primat de la société civile, un retour en force de l'individualisme et un repli sur la sphère privée, une réconciliation, tardive mais partagée, des Français avec l'entreprise. D'un autre côté, par-delà une obsession de l'emploi, on note un désengagement par rapport au travail qui se traduit notamment dans un recul des effectifs des syndiqués et, plus généralement, dans le déclin du militantisme. Peut-on, pour autant, parler de travail démobilisé ? Pour répondre à la question, les auteurs de ce livre ont mené une recherche comparative sur les attitudes des ouvriers et des jeunes, français et européens, face au travail. Ils montrent que, si les échéances européennes de 1993 suscitent une attente plutôt positive, c'est sur un fond de malaise accru face aux politiques d'austérité qui se sont succédé depuis 1982, de distanciation critique à l'égard de l'entreprise et de xénophobie grandissante. Dans la conjoncture présente, des risques certains existent d'explosion sociale généralisée et de dérive politique vers un populisme autoritaire.

Tout public

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr