La médiathèque est en accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et le samedi de 14h à 19h

Vue normale Vue MARC vue ISBD

Migrations de dissidents religieux sous Louis XIV : exils et asiles des huguenots en Europe / Hubert Bost

Type : Images animées (Ressource en ligne) Genre : Colloque, conférenceAuteur: Auteur, Bost, Hubert, 1957-....Editeur : Aubervilliers : Campus Condorcet Paris-Aubervilliers , 2016 • Paris : Canal U , 2016Collection : Mobilité et migrations dans le monde et dans l’histoireDescription matérielle : (52 min)Zone particulière à certains types de ressources : ressources électroniques : Données vidoégraphiques ; MP4Résumé : La révocation de l’édit de Nantes (1685) interdit le protestantisme en France, mais Louis XIV y prohibe aussi à tous ses sujets désormais « nouveaux catholiques » de quitter le royaume. Refusant de renoncer à leurs convictions religieuses, quelque 150 000 huguenots s’exilent pourtant à cette époque vers les pays protestants - Angleterre, Provinces-Unies, Suisse, Allemagne – qui les accueillent avec plus ou moins d’enthousiasme. Ce déplacement de population vers le «Refuge huguenot», avec les transferts technologiques qui l’accompagnent, les débats politico-philosophiques qu’il suscite, le rôle qu’il joue dans l’histoire médiatique et dans la naissance de l’« opinion publique », constitue un phénomène historique complexe, qui influera profondément sur la définition des « Lumières » en Europe. Ressources en ligne (Internet) : Cliquez ici pour consulter en ligneSujet - Nom commun : exil | asile | réfugié | religion : Protestantisme | Édit de Nantes | Huguenot | XVIIe siècle Sujet - Nom géographique : France -- pays Dewey : 342.083Plan de classement : : 3 Face à l’État | 3C Droits de l’homme et droits des étrangers
Nous n'avons pas d'exemplaire de ce document

La révocation de l’édit de Nantes (1685) interdit le protestantisme en France, mais Louis XIV y prohibe aussi à tous ses sujets désormais « nouveaux catholiques » de quitter le royaume. Refusant de renoncer à leurs convictions religieuses, quelque 150 000 huguenots s’exilent pourtant à cette époque vers les pays protestants - Angleterre, Provinces-Unies, Suisse, Allemagne – qui les accueillent avec plus ou moins d’enthousiasme. Ce déplacement de population vers le «Refuge huguenot», avec les transferts technologiques qui l’accompagnent, les débats politico-philosophiques qu’il suscite, le rôle qu’il joue dans l’histoire médiatique et dans la naissance de l’« opinion publique », constitue un phénomène historique complexe, qui influera profondément sur la définition des « Lumières » en Europe.

Médiathèque Abdelmalek Sayad - Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée national de l'histoire de l'immigration
293 avenue Daumesnil 75012 Paris - http://catalogue.histoire-immigration.fr - Tél : 01 53 59 15 92 - mediatheque.sayad[at]palais-portedoree.fr